Créer mon blog M'identifier

Le commencement de la fin.

Le 19 février 2014, 21:50 dans amour 0

Tu es seule, tu te plains et tu regarde avec jalousie les couples beaux et souriants que tu croise dans la rue jusqu'au jour ou toi aussi tu rencontre quelqu'un, quelqu'un qui te fait te sentir spéciale, qui te couvre de tendresse et d'affection, qui te rend folle de joie, qui te fait sourire à nimporte quel moment. Jusqu'au jour où cette personne te touche de moins en moins comme si elle en était dégoutée, jusqu'au jour où elle te parle et se confie de moins en moins.. Elle est froide et distante. Puis un jour, elle décide de prendre son courage à deux mains en t'avouant que les sentiments ne sont plus présents et là, tu sens ton coeur se déchirer, exploser, se briser comme jamais, tu sens tes yeux te brûler tellement tu retiens tes larmes, et quand elles coûlent tu as l'impression de te noyer dedans... Tu commence à trembler et à avoir froid, tu sens tes membres qui s'engourdissent, tu peux à peine avaler ta salive tellement ta gorge devient sèche et tu n'as même pas le force de boire tellement ton ventre te fait mal. Tu sais pourquoi tu es dans cet état là? Parceque tu y croyais au plus profond de toi, tous tes sens étaient concentrés sur l'unique fait que ton coeur ne battait que pour lui, tu l'aurais suivis au bout du monde, tu lui aurait tout donner même le peu que tu possède. Mais voilà, t'as été conne ! Conne de croire que quelqu'un pouvait t'aimer, conne de croire que sa allait durer éternellement et que vous alliez avoir pleins d'enfants et vivre heureux pour toujours. Regarde dans quel état il t'a mise, tu te renferme sur toi même, les bonnes choses de la vie ne t'interessent plus, tu ne mange plus, ne dors plus et pense pas à autre chose qu'a lui. Alors, ouvre les yeux et réveille toi avant que la cicatrice ne puisse plus se refermer.

La triste réalité

Le 19 février 2014, 19:05 dans Humeurs 0

Il y a souvent des choses dont on ne veut pas se soucier, on aime tellement fort que tout nous parait irréel.

On se persuade de nombreuses choses pour essayer en vain de se protéger de tout...

Mais finalement, se protéger de quoi ?

Finalement on ne veut pas voir la réalité en face, il te prend pour une conne et c'est tout, voilà la triste realité.

Sa fait mal hein, regarde au fond comme tu saigne, ce rouge si vif, ta plaie ouverte et qui prendra certainement du temps à cicatriser, ferme les yeux tu pense si fort, tu vois c'est encore pire, ouvrir les yeux et se prendre la réalité si bléssante en pleine tête, tu vois ce monde autour de toi si heureux vivant le grand amour? Pendant que toi tu es là au milieu au fond du gouffre et puis finalement c'est pas plus mal non?

 

                                                                                                                                                                                Choulka.